Les Gaspésiens et les Gaspésiennes ont besoin de leur train de passagers pour plusieurs raisons :

1- Les soins de santé : La population de la Gaspésie est vieillissante et plusieurs de ses citoyens doivent parcourir de longues distances pour obtenir des soins. Plusieurs patients souffrant du cancer ou de problèmes cardiaques doivent se rendre à Montréal, Québec ou Rimouski pour se faire traiter. Le train leur procure un mode de transport sûr et confortable, en particulier en hiver.

2- Le tourisme: La Gaspésie constitue l’un des principaux attraits touristiques du Québec. De nombreux visiteurs aiment venir en Gaspésie en train pour visiter des amis ou leur famille. De nombreux Gaspésiens ont aussi besoin du train pour aller voir de la famille ou des amis ailleurs au Canada. De plus, des amateurs de chemins de fer de partout dans le monde viennent pour voir ce parcours d’une grande beauté, et certains d’entre eux en font un rituel annuel.

3- L’éducation: Les jeunes Gaspésiens doivent souvent se rendre à l’extérieur de la région afin de poursuivre leurs études. Le train constitue pour elles et eux le meilleur moyen de se rendre dans leur institution d’enseignement, ou d’en revenir pour voir leur famille. De plus, bien des professeurs et des dirigeants scolaires voyagent par train pour se rendre à des réunions ou des congrès à l’extérieur de la région.

4- L’emploi: Le train est un outil primordial pour l’économie de la région. Les gens de tous les secteurs d’activités devant se rendre ailleurs par affaires trouvent dans ce moyen une façon confortable et abordable de se déplacer. La mobilité des personnes est un facteur vital en développement régional. De plus, quand le train de passagers circule entre Matapédia et Gaspé, il crée lui-même de l’emploi dans les gares, dans le convoi et en entretien de la voie ferrée. Ces emplois sont en suspens depuis 2013.

De plus, depuis 2012, la Gaspésie a vu 6 000 personnes choisir la région pour s’y établir. Ces nouveaux arrivants, incluant des jeunes Gaspésiens revenus après leurs études, sont importants pour l’avenir de la région. Considérant que plusieurs d’entre eux sont originaires d’ailleurs et qu’ils auront besoin de visiter leur famille, ils auront à voyager. Le train de passagers leur offre une façon écologique et sécuritaire de voyager.

5- L’environnement: Les changements climatiques et le réchauffement planétaire sont deux des principaux problèmes touchant notre société. Le train constitue une façon efficace de retrancher des véhicules de nos routes et d’abaisser nos émissions de gaz à effet de serre. Quand le nombre de passagers est plus important, il suffit d’ajouter des voitures de passagers au convoi, au lieu de faire circuler des dizaines ou des centaines d’autos supplémentaires.

6- L’achalandage: Les Gaspésiens ont toujours utilisé leur train de passagers. Les statistiques d’achalandage le prouvent. Entre 2004 et 2013, le train Montréal-Gaspé a transporté plus de passagers que les deux autres trains régionaux du Québec réunis. En 2011, 27 991 passagers ont pris le train Montréal-Gaspé, alors que les trains Montréal-Jonquière et Montréal-Senneterre, combinés, en ont transporté 25 870.

1,881 total views, 2 views today